Vous souhaitez nous contacter ? Les équipes WELYNE sont toujours à votre écoute. Vous pouvez nous contacter directement par email ou téléphone .
Centre Urbain Nord - Tunis, Immeuble Le Palace (en face de la polyclinique Les Jasmins), Bloc A, 4ème étage, bureau 4-8
+216 36 150 111 / +216 21 747 870
contact@welyne.com
Pour ne manquer aucune actualité, suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Blog

Coronavirus : Quelles aides pour les entreprises en France ?

Depuis le discours du président de la république Emmanuel Macron, les entreprises s’interrogent sur les décisions qu’elles doivent prendre face au COVID-19.

L’activité des entreprises se voit perturbée depuis l’accélération de l’épidémie du Coronavirus et la décision de confinement.

« Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite », c’est le message fort que le Président de la République a tenu à adresser aux entreprises.

L’état et les collectivités ont lancé une série de mesures pour soutenir les entreprises. En voici un récapitulatif :

Bénéficier du dispositif de chômage partiel :

Les entreprises qui doivent réduire ou suspendre leur activité, et qui souhaitent placer leurs salariés en chômage partiel, doivent faire une demande d’activité partielle.

L’aide de Bpifrance :

Bpifrance garantit aux PME et ETI un découvert confirmé sur 12 à 18 mois ou un prêt de 3 à 7 ans, avec report de 6 mois des échéances depuis le 16 mars.

Cotisations Urssaf :

La date de paiement des cotisations (dont beaucoup étaient au 15 mars) peut être reportée jusqu’à trois mois. Sans aucune pénalité. Un délai est également possible pour le paiement des retraites complémentaires.

Bénéficier d’une réduction d’impôts :

Si l’entreprise est confrontée à des difficultés de paiement liées au virus, elle peut solliciter auprès du comptable public un plan de règlement afin d’étaler ou reporter le paiement de la dette fiscale.

Bénéficier de l’aide de 1 500 € :

L’État et la Région ont mis en place un fonds de solidarité pour aider les petites entreprises les plus touchées. Cela concerne celles qui font moins de 1 M€ de chiffre d’affaires et dont l’activité est impactée. Cette aide de 1 500 €, qui sera versée à partir du 31 mars, sera sur simple déclaration.

 Echéances fiscales :

Pour les entreprises, il est possible de demander aux services des impôts le report sans pénalité du règlement des prochaines échéances d’impôts directs. Si elles ont déjà réglé l’échéance de mars, elles peuvent s’opposer au prélèvement Sepa auprès de leur banque, en ligne. Sinon, elles peuvent en demander le remboursement.

Bénéficier de prêts de trésorerie garantis par l’État :

Le dispositif a pour but de “faciliter l’octroi par les banques de trésorerie aux entreprises de toutes tailles”. Il pourra couvrir tous les nouveaux prêts de trésorerie accordés entre le 16 mars et le 31 décembre 2020. Les banques s’engagent à reporter jusqu’à six mois le remboursement de crédits d’entreprises, sans frais.

No Comments
Post a comment